Au delà du voile

Hijab, tchador, turban, coiffe, sous différentes formes, le voile interroge. Dans une société où dévoilé est signe de liberté, il renvoie une image archaïque. Sujet à controverse, sans réel arguments en sa faveur, il est évincé de notre société occidentale qui peine à l’accepter.

Peu de place a été faite à celles et ceux qui le porte, pourquoi ce choix à contre sens ? Symbole identitaire, culturel, cultuel et peut être tout cela à la fois.

Pour répondre à toutes vos interrogations, nous aurons l’honneur d’accueillir Laurence Lecuyer, anthropologue social et ethnologue, dont le sujet d’étude porte sur le  voile en Inde. Il est bon de rappeler que dans ce grand pays d’Asie, les communautés religieuses, musulmanes, mais aussi hindoues, sikhes, jaïns, bohras et chrétiennes, revêtent le voile,

A travers lui, des êtres se racontent, racontent l’idée qu’ils se font du monde et font état de leurs choix non seulement religieux, mais aussi esthétiques, culturels, sociaux et idéologiques. Laurence L.

Il m’a alors semblé intéressant de montrer que le voile est un vêtement qui est porté de diverses façons à travers le monde, et que le sens qu’il revêt dépend des significations que les hommes et les femmes lui attachent, et des contextes sociaux, historiques, politiques et idéologiques dans lesquels il se déploie. Laurence L.

Ces dernières années nombreuses idéologies sont nées de l’ignorance à l’encontre, non pas seulement du voile lui-même, mais également de ceux qui font le choix de le porter.

Un autre regard est possible,  rendez ce dimanche 8 Octobre, au salon My Foul’Art, et ne manquez surtout pas la conférence animé par Laurence Lecuyer :

Le voile de l’Inde en France

 

Publicités

À LA MODE DE BARCHA

L’HISTOIRE DE BARCHA

barcha creatriceIman et Lamia sont deux sœurs qui baignent dans la culture franco-tunisienne, depuis petites. Barcha c’est l’héritage d’un mode de vie, d’un idéal pour les passionnées de mode, fières de leur identité culturelle et qu’elles assument.

Barcha Paris est né de mélange d’inspirations qui a muri avec le temps. Leurs sources ? L’ambiance street style des fashionistas iraniennes du blog The Tehran Times et les magazines féminins.

A partir de là, Barcha crée et réinvente une mode modeste accessible à toutes. C’est la concrétisation d’un projet qui vient du cœur : celui d’offrir aux femmes voilées, une mode alliant sans concession, modernité, féminité et modestie.

C’EST QUOI BARCHA ?

 

Barcha est un e-shop et marketplace de mode modeste et innovante fondé en 2016 à Paris. Barcha redonne vie à la garde-robe de la femme musulmane moderne, active et branchée à travers une collection inspirée de voiles, vêtements et accessoires vendus sous la marque éponyme. Barcha propose aussi le meilleur des marques de mode modeste françaises (comme House of Turban) et étrangères avec une sélection de pièces exclusives, originales et en accord avec l’esprit de Barcha.

LES VALEURS DE LA MARQUE

barcha valeurs

LE STYLE BARCHA

Barcha c’est un style moderne et urbain. Frais et dans l’ère du temps, leurs collections nous font voyager au souk de Marrakech ou de Tunis et bien d’autres. Plongez dans leur univers tout en couleurs sur Instagram

Vous les retrouverez au salon My Foul’Art ce dimanche. L’occasion pour vous de shopper leurs nouveautés et profiter des conseils des Barchamammas

INSTAGRAM BARCHA

Oummi M.

SLAM LADY

Une Slamladysta est une femme libre avec un état d’esprit positif qui se reflète dans son style et dans sa manière de s’habiller 

Et quoi d’autre me direz-vous? Alliant pudeur et modernité Slam Lady est la boutique en ligne qui a pensé à toutes ces femmes désirant s’habiller avec pudeur tout en y apportant une touche tendance et élégante.

D’une ambition personnelle est née une marque qui milite pour le droit  de s’habiller en accord avec ses valeurs. Se vêtir modestement n’est plus synonyme d’enfermement, mais bien de délicatesse.

 

Venez à notre rencontre et découvrez comment attacher nos maxi foulards extensibles et adopter nos turbans dont vous ne pourrez plus vous passez!

Fanta

L’automne est là mesdames, le temps est venu de rafraîchir votre dressing, Slam lady vous proposera un éventail de vêtements rigoureusement sélectionnés rien que pour vous, retrouvez toutes ses créations , le 8 Octobre prochain au salon My foul’Art!

 

Nora

Le Swoosh sur hijab

Le printemps s’installe tout doucement et me voilà motivée pour reprendre mes sessions de running outdoor.
J’ai mon programme d’entrainement. Et dehors je croise des hommes et des femmes en legging et T-shirt moulants tout aussi motivés que moi.
Force est de constater que les femmes voilées ne sont pas nombreuses sur les pistes que j’emprunte. Et pourtant, les athlètes musulmanes de haut niveau font parler d’elles à chaque J.O !

Rapide rappel historique :

  • Berlin 1936 : Première participation d’une femme musulmane aux JO – Escrime
    Halet Çambel ne porte pas le voile
  • Barcelone 1992 : Première médaille d’or olympique de l’histoire de l’Algérie – 1500 mètres
    Hassiba Boulmerk ne porte pas le voile
    Elle essuiera les critiques de la part d’islamistes Algériens
  • Atlanta 1996 : Première athlète en hijab – Tir à la carabine
    Lyda Fariman porte le voile
  • Pékin 2008 : Début des polémiques autour du voile islamique
    La Chine invoque l’article 50-2 du CIO (Comité International Olympique)

« Aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique »

  • Londres 2012 : L’équipe féminine d’Iran n’a pas eu le droit de participer aux épreuves de qualification à cause du voile porté par ses joueuses – Football féminin
  • Rio 2016 : Première musulmane à intégrer l’équipe américaine d’escrime
    Ibtihaj Muhammad porte le voile

Suite à cela, la marque au Swoosh∗ a décidé d’accompagner les femmes musulmanes portant le voile dans leurs quêtes de la performance, en créant le premier hijab de sport.

Conçu avec des fils non irritants, il est plus doux, plus léger et plus résistant qu’un hijab classique.

Il a été pensé pour et par des athlètes et permet d’encourager les femmes voilées à s’affirmer dans le sport jusque dans les pays émergents.

Sans trahir ses convictions (« servir les athlètes ») Nike s’impose comme une marque avant-gardiste et innovante.

Elle s’ouvre a un marché en pleine expansion et n’a pas peur d’essuyer les critiques. Comme le fait qu’elle souhaite banaliser le hijab, ce voile si controversé.
(Vous trouverez facilement sur les réseaux sociaux des commentaires les plus constructifs aux plus radicaux.)

15388408.jpg
Ibtihaj Muhammad (AP Photo/Charles Sykes, File)

« Nous vivons dans un environnement politique assez dur en ce moment, ce n’est pas facile. Les musulmans sont dans le radar, mais j’espère changer l’image que les gens peuvent avoir des femmes musulmanes. » Ibthihaj Muhammad

Le climat politique international actuel n’est pas prêt d’arranger les choses malheureusement.  Mais en choisissant de s’afficher malgré tout avec leur hijab, sans céder aux réfractaires, ces femmes espèrent faire changer les mentalités.

Quant à leur participation aux J.O et autres compétitions sportives, on peut imaginer que  le CIO et autres organismes revoient leurs textes.

Porter le hijab est un appel à la propagande ?
Est-ce une démonstration religieuse ?
Ou un signe culturel comme l’a défini l’International Football Association Board (IFAB) ?

Je vous laisse à ces réflexions.
Bon courage pour ceux et celles qui reprennent intensivement l’entrainement !

Just do it !

Eva.

∗Le Swoosh est le logo de Nike. Il s’agit d’une représentation stylisée de l’aile de la déesse grecque Niké, déesse de la victoire.

Asma Farès, elle compte parmi les blogueuses plus populaires en France !

Avec un palmarès aussi impressionnant…

Chaine Youtube : 190 000 abonnés

Page Instagram : 70 000 abonnés

Page Facebook : 73 000 abonnés

…vous comprendrez qu’on a crié de joie lorsque Asma Farès a accepté le rôle d’ambassadrice pour la soirée de lancement My Foul’Art.

Asma a débuté l’aventure youtube et son blog asmamakeup.com en février 2012 , d’abord pour partager ses connaissances dans le domaine de la beauté et aussi parce qu’ à cette époque il n’y avait pas de youtubeuse française voilée.

Marseillaise au grand cœur, elle compte parmi les blogueuses plus populaires en France !

Si vous visionnez l’une de ses vidéos, vous serez forcément séduit par son professionnalisme, son univers, sa personnalité pétillante, sa générosité, sa gentillesse, son soutien à diverses causes.

Loin des étiquettes que certains aimeraient bien lui coller, avant son voile, c’est aussi une femme active, aux multiples casquettes : maquilleuse pro, esthéticienne de métier (diplômée), blogueuse, youtubeuse… Rien que ça !

Toujours disponible pour ses fans, entre astuces beauté, lifestyle et conseils persos, elle est soutenue par de nombreuses femmes qui se voient en elle. Asma parle de tout sans tabou, à cœur ouvert, elle essaie de faire changer les mentalités. Demain, elle sera parmi nous lors d’un meet&greet, et ce sera l’occasion pour vous de la rencontrer !

-INTERVIEW-

unnamed

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Je porte mon hijab de plusieurs façons, j’essaie au maximum qu’il suive les règles de ma religion, tout en étant chic !

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..) ?

Je porte le foulard quand je filme mes vidéos, quand je sors entre copines et je l’enlève quand je suis en famille.

My Foul’Art :  Quelles sont vos motivations lorsque vous portez un foulard ?

Mes motivations sont d’abord religieuses et ensuite par coquetterie 🙂

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Chaque foulard raconte une histoire unique. Il est pour moi et pour beaucoup de femmes une liberté.

CONTACT

https://www.youtube.com/user/AsmaMakeUp

https://www.instagram.com/asmafares

https://fr-fr.facebook.com/asmakeyouup/

Par une femme, pour les femmes…

Prénom : Sassi
Pseudo : Sassifd14

Date de création : 16 juillet 2015

Par une femme pour les femmes…

Tout a débuté avec un compte personnel que j’avais sur Instagram. J’autorisais les personnes que je ne connaissais pas à s’abonner à moi. Au fur et à mesure que les gens et mes proches venaient vers moi pour me poser des questions sur le make-up, le port du foulard… ou pour me pousser à faire des vidéos, j’ai décidé de me lancer. J’ai créé un compte Instagram spécifique et publique sur lequel je ne m’adresse qu’aux femmes.

Ce compte me permet de partager quelques aspects de ma vie privée et familiale, de partager des tutos turbans et make-up sous forme de vidéo (compte Youtube). De plus, étant très attirée par la mode je partage également mes tenues. J’ai pu constaté une forte évolution depuis mes débuts. En effet, grâce à ce compte j’ai pu me découvrir une nouvelle passion : celle du port du turban. Au fur et à mesure du temps, j’invente différentes manières de le porter.

Au finale, ce compte est devenu une partie de moi.

sasi-2

-INTERVIEW-

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Je porte le foulard sous forme de turban. J’ai en quelque sorte inventé mon propre style : un turban différent, « stylé ». Comme dit plus haut, j’aime beaucoup la mode et donc j’aime concevoir de nouvelles choses et ne pas mettre mon turban toujours de la même manière.

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes les sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..)

Oui! Je porte le foulard quotidiennement. Je ne m’en sépare que rarement.

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Je suis ravie d’avoir été sollicitée en tant qu’ambassadrice de l’évènement. C’est un honneur et une fierté pour moi de pouvoir porter les valeurs de cet évènement. Je suis très enthousiaste à l’idée de partager mon parcours aux personnes qui s’intéressent à cette mode du foulard. J’espère que ma participation à cet évènement aidera certaines personnes sur la perception de cet accessoire.  Je souhaite vraiment pouvoir échanger avec l’ensemble des participants.

Pour faire court, j’espère être pour tous une ambassadrice à la hauteur de My Foul’art!

 

CONTACT

Page Instagram 

Chaine Youtube 

Retrouvez la pétillante Sassi lors de notre soirée de lancement Jeudi 10 Novembre 2016. Inscription par mail (noms, prénoms, nombre de places) à contact@myfoulart.com

Presse  & Vips : contact@myfoulart.com 

La blogueuse Anlya nous fait quelques confidences

my-foul-art-anlya-1Il y a un déjà, Anlya Modest Fashion faisait ses débuts sur les réseaux sociaux !

Tout a commencé lorsque la jeune femme se décide à ouvrir un compte instagram pour ….vendre des foulards !

Vivant à Londres à ce moment là,  ce compte lui permet de présenter sa collection londonienne à ses clientes françaises. Petit à petit, dans le but de  mettre en avant ses produits, elle partage ses inspirations look, ses passions, ses conseils. Les photos donnent un meilleur aperçu à ses abonnés sur la diversité des attachés de hijab, les différents styles, couleurs, motifs… Anlya partage sa passion de manière complètement spontanée.

« Les retours étaient vraiment positifs » nous confie t-elle. « Certaines filles me demandaient des conseils pour faire leur shopping, ou encore comment nouer le hijab esthétiquement … Je retiens surtout celles qui m’ont fait part de leur envie de porter le hijab car je les inspirais positivement dans ma façon de le ‘valoriser’. Et pourtant loin de moi l’idée d’en faire une promotion, ou une prescription morale. Je n’ai pas la prétention de pouvoir conseiller qui que ce soit à ce niveau-là…. »

C’est à partir de ce constat positif, qu’Anlya commence sérieusement à se concentrer sur l’univers du blogging et de la mode. Son blog s’adresse à  toutes les femmes, celles qui portent le hijab, celles que ne le portent pas, musulmanes ou non, Anlya échange ses inspirations mode avec toutes les femmes, sans discrimination d’origines ou de culture.

Et c’est sans doute cette ouverture et cette envie de partager sans frontières qui lui vaut cette reconnaissance actuelle sur les réseaux. Ses posts ont permis à certaines femmes d’être à l’aise avec leur hijab, et à d’autres femmes d’être à l’aise avec celles qui le portent!

« Mon rêve est de pouvoir exprimer le message qu’une femme peut être tout à fait en confiance avec elle-même, ses valeurs, son corps et sa féminité, quelques soit son style, et quelque soit les normes imposées par le monde de la mode et la société. »

-INTERVIEW-

my-foul-art-anlya-2

 

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Anlya : Je le porte en couvrant mes cheveux, en « hijab ». Parfois et de plus en plus, en turban.

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..)

Anlya : Oui, je suis auto entrepreneure donc plutôt libre de ma tenue , dans ma sphère privée comme professionnelle. Je porte donc le foulard au quotidien !

My Foul’Art : Quelles sont vos motivations lorsque vous portez un foulard ?

Anlya : Questions assez difficile à répondre en une phrase. Il y a plusieurs motivations et elles diffèrent selon les contextes parfois. Premièrement, ce qui me motive profondément et de façon constante c’est d’être en adéquation avec mes valeurs religieuses, en portant le foulard, j’entretiens un rapport personnel entre Dieu et moi. Ensuite, selon les contextes où je me retrouve c’est une façon d’exprimer pleinement mon identité plurielle de femme libre, française et musulmane. Enfin, en portant le foulard, je me réapproprie mon corps en le couvrant modestement tout en mettant en valeur ma part de féminité.

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Anlya : Je suis honorée de pouvoir participer à cette superbe initiative qui est très importante dans le contexte actuel en France où le Foulard fait l’objet de beaucoup de débats passionnés et irraisonnés.  Je salue le travail de l’équipe My Foul’Art et les remercie de mettre en connexion toutes ces femmes et hommes qui, malgré leurs différences culturelles , et/ ou religieuses ou de styles,  se retrouvent tous autour d’un même accessoire : le foulard !

CONTACT

http://www.modestfashion.fr/shop/

https://www.facebook.com/Anlya-Modest-Fashion-1023635194418466/

https://www.instagram.com/anlya_modestfashion/