Un carré pour Soi(e)

Intemporel et mythique, l’accessoire de mode indispensable, tel un tableau de peintre le mouchoir de cou révèle les talents.
L’ambitieuse Lucie a choisi cette toile pour communiquer son art.

Ode à la femme, puissante et sensuelle, elle nous emporte dans un univers où se mêlent féerie et monde sauvage.

On aime ces carrés énigmatiques, qui ajoutent à votre tenue une touche de magnifique !

Retrouvez Lucie et ses sublimes créations au salon My foul’Art le 8 Octobre sur l’île Monsieur à Sèvres!

Nora

Publicités

Asma Farès, elle compte parmi les blogueuses plus populaires en France !

Avec un palmarès aussi impressionnant…

Chaine Youtube : 190 000 abonnés

Page Instagram : 70 000 abonnés

Page Facebook : 73 000 abonnés

…vous comprendrez qu’on a crié de joie lorsque Asma Farès a accepté le rôle d’ambassadrice pour la soirée de lancement My Foul’Art.

Asma a débuté l’aventure youtube et son blog asmamakeup.com en février 2012 , d’abord pour partager ses connaissances dans le domaine de la beauté et aussi parce qu’ à cette époque il n’y avait pas de youtubeuse française voilée.

Marseillaise au grand cœur, elle compte parmi les blogueuses plus populaires en France !

Si vous visionnez l’une de ses vidéos, vous serez forcément séduit par son professionnalisme, son univers, sa personnalité pétillante, sa générosité, sa gentillesse, son soutien à diverses causes.

Loin des étiquettes que certains aimeraient bien lui coller, avant son voile, c’est aussi une femme active, aux multiples casquettes : maquilleuse pro, esthéticienne de métier (diplômée), blogueuse, youtubeuse… Rien que ça !

Toujours disponible pour ses fans, entre astuces beauté, lifestyle et conseils persos, elle est soutenue par de nombreuses femmes qui se voient en elle. Asma parle de tout sans tabou, à cœur ouvert, elle essaie de faire changer les mentalités. Demain, elle sera parmi nous lors d’un meet&greet, et ce sera l’occasion pour vous de la rencontrer !

-INTERVIEW-

unnamed

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Je porte mon hijab de plusieurs façons, j’essaie au maximum qu’il suive les règles de ma religion, tout en étant chic !

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..) ?

Je porte le foulard quand je filme mes vidéos, quand je sors entre copines et je l’enlève quand je suis en famille.

My Foul’Art :  Quelles sont vos motivations lorsque vous portez un foulard ?

Mes motivations sont d’abord religieuses et ensuite par coquetterie 🙂

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Chaque foulard raconte une histoire unique. Il est pour moi et pour beaucoup de femmes une liberté.

CONTACT

https://www.youtube.com/user/AsmaMakeUp

https://www.instagram.com/asmafares

https://fr-fr.facebook.com/asmakeyouup/

Les dandys parisiens soutiennent My Foul’Art !

Et voici nos ambassadeurs masculins! Leur page instagram est à découvrir d’urgence, vous ne serez pas déçus !
Un vrai régal pour les yeux et le style ! Et en prime, les plus beaux endroits de Paris ❤️

 

Lucian & Vaspa & Maxime

Retrouvez cette équipe choc de dandyafrochic, lors de notre défilé de mode Jeudi 10 novembre ! En effet, Lucian, Vaspa & Maxime nous ont fait l’honneur de participer au défilé, vous aurez donc l’occasion de les rencontrer et pouvoir échanger avec eux!

My Foul’Art les remercie infiniment pour leur soutien sans failles en faveur de la diversité culturelle….et du style!

#FASHIONINSPIRATION #AFRODANDY #PARIS #MYFOULART

14963116_627375184108477_4351751583250090085_n14938307_627375104108485_578838196550214021_n14908418_627375054108490_8420276104309168152_n10629828_627375130775149_7235078131659516998_n

Par une femme, pour les femmes…

Prénom : Sassi
Pseudo : Sassifd14

Date de création : 16 juillet 2015

Par une femme pour les femmes…

Tout a débuté avec un compte personnel que j’avais sur Instagram. J’autorisais les personnes que je ne connaissais pas à s’abonner à moi. Au fur et à mesure que les gens et mes proches venaient vers moi pour me poser des questions sur le make-up, le port du foulard… ou pour me pousser à faire des vidéos, j’ai décidé de me lancer. J’ai créé un compte Instagram spécifique et publique sur lequel je ne m’adresse qu’aux femmes.

Ce compte me permet de partager quelques aspects de ma vie privée et familiale, de partager des tutos turbans et make-up sous forme de vidéo (compte Youtube). De plus, étant très attirée par la mode je partage également mes tenues. J’ai pu constaté une forte évolution depuis mes débuts. En effet, grâce à ce compte j’ai pu me découvrir une nouvelle passion : celle du port du turban. Au fur et à mesure du temps, j’invente différentes manières de le porter.

Au finale, ce compte est devenu une partie de moi.

sasi-2

-INTERVIEW-

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Je porte le foulard sous forme de turban. J’ai en quelque sorte inventé mon propre style : un turban différent, « stylé ». Comme dit plus haut, j’aime beaucoup la mode et donc j’aime concevoir de nouvelles choses et ne pas mettre mon turban toujours de la même manière.

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes les sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..)

Oui! Je porte le foulard quotidiennement. Je ne m’en sépare que rarement.

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Je suis ravie d’avoir été sollicitée en tant qu’ambassadrice de l’évènement. C’est un honneur et une fierté pour moi de pouvoir porter les valeurs de cet évènement. Je suis très enthousiaste à l’idée de partager mon parcours aux personnes qui s’intéressent à cette mode du foulard. J’espère que ma participation à cet évènement aidera certaines personnes sur la perception de cet accessoire.  Je souhaite vraiment pouvoir échanger avec l’ensemble des participants.

Pour faire court, j’espère être pour tous une ambassadrice à la hauteur de My Foul’art!

 

CONTACT

Page Instagram 

Chaine Youtube 

Retrouvez la pétillante Sassi lors de notre soirée de lancement Jeudi 10 Novembre 2016. Inscription par mail (noms, prénoms, nombre de places) à contact@myfoulart.com

Presse  & Vips : contact@myfoulart.com 

Plus qu’une mode, un mouvement qui promeut les reines africaines.

osez-le-foulard_0

Est-ce qu’il est encore nécessaire de présenter le mouvement Osez le Foulard , fondé il y a deux ans par Ange DK?

Cette jeune femme passionnée de foulards depuis son plus jeune âge,  s’inspire de ses origines rwandaises pour assurer la promotion de cet art en France. Ses pièces s’arrachent comme des petits pains, essentiellement le batik!

Pour Ange, « le phénomène du foulard n’a pas de revendication politique, religieuse ou sociale. C’est surtout une démarche culturelle et esthétique qui met en avant les femmes noires. En portant cet accessoire, on renoue avec nos racines africaines. Pour moi, la femme qui porte le turban est une reine ». extrait de Madame Figaro

 

Si aujourd’hui, Ange s’approvisionne essentiellement en Afrique de l’Est, son but à terme est de pouvoir créer son propre atelier pour donner du travail à des femmes.

Osez le foulard sera présent Jeudi 10 novembre 2016 lors de notre soirée de lancement.

Inscription via mail (nom, prénom, nombre de place) à contact@myfoulart.com 

Presse & vips : presse@myfoulart.com

Pour l’avoir déjà vu de mes yeux, je vous conseille de venir assez tôt car ses pièces partent vraiment très vite ! Je vous laisse en compagnie des photos issues de  la campagne « Mwakimazi » (qui signifie reine, en kinyarwanda) lancée par Osez le foulard.

1-12osez-le-foulard

 

 

 

 

 

Qui se cache derrière le webzine « Soyons élégantes »?

Loren Fascianel du webzine www.soyonselegantes.com nous dévoile son parcours et ses ambitions. Son message nous motive à faire la paix avec nous-mêmes.

Un article qui réunit sincérité, élégance et délicatesse. Séquence émotions à suivre…

Qui suis je ?

Je suis consultante en image et personal shopper via mon agence de services stylistiques haut de gamme : http://www.pepitedestyle.com. Je coach les femmes à distance ou en face à face et j’interviens aussi dans l’évènementiel, avec des ateliers de style collectifs. Je collabore avec un réseau de partenaires dans le secteur du luxe, notamment des jeunes créateurs et des showrooms. Passionnée par l’élégance et la French touch, j’ai créé le Webzine féminin http://www.soyonselegantes.com/ et l’Ecole du Style en ligne. Dans tout ce que je fais, je suis guidée par mon envie d’aider les femmes à révéler leur magie personnelle et de les voir renaître avec envergure. Je me suis donnée pour mission d’être « accoucheuse » de femmes fabuleuses.

 

Pourquoi j’ai créé ce webzine il y a 2 ans…

Pendant de longues années j’ai été complexée, j’avais du mal à m’aimer et à me voir sous un angle positif. Je pensais que mes imperfections physiques faisaient obstacle à ce que je puisse rayonner de beauté. J’avais compensé ce rejet de mon image en m’investissant dans une réussite professionnelle valorisante (Responsable juridique). Par ce biais là, j’ai cherché inconsciemment à retrouver de l’estime personnelle. Mais en réalité je n’étais pas vraiment moi même et je jouais un rôle pour m’assurer une sécurité et un statut qui me rassure à tous les niveaux. Un événement difficile m’a fait réaliser que je n’étais pas à ma bonne place dans ce travail et que c’est cela qui, sans le savoir, me grignotait de l’intérieur jusqu’à la mauvaise perception de mon image extérieure. A partir de ce moment là, j’ai vécu une renaissance : je me suis redécouverte, j’ai décidé de changer de métier pour réaliser mes rêves et mon image s’est transformée. Les gens m’ont dit que je n’étais plus la même, que j’étais devenue rayonnante, épanouie et que je m’étais embellit. Depuis, j’accepte mon image et je me sens mieux dans ma peau. Mon enveloppe corporelle est la même en soi, c’est juste le fait d’avoir changé de vie et d’assumer enfin mon « vrai moi » qui a rejaillit positivement sur elle…

Cette métamorphose est à la portée de toutes. J’ai donc créé le blog pour aider les femmes à sortir de leurs complexes et à révéler leur vraie beauté. J’entends cette beauté comme un rayonnement qui repose sur 2 volets complémentaires : savoir se mettre en valeur et « savoir être soi ». L’un ne va pas sans l’autre.

J’en avais aussi un peu marre de voir toujours le même genre de blogs mode avec des looks pour être avant tout « cool, sexy, fashion, branchée ». J’avais envie de voir les femmes (re)devenir classes et fabuleuses (et moi avec ahahah). L’élégance est plus puissante que toutes les tendances.

 

14716249_1077231132398150_7578940557369467229_n

-INTERVIEW-

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Loren : J’adore les foulards  et je les porte de toutes les manières possibles, des plus classiques au plus originales. Bien sûr autour du cou mais aussi dans les cheveux en turban, en top d’été, en bracelet, en fantaisie sur une anse de sac etc…

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..)

Loren : Dans toutes les sphères sauf quand j’interviens professionnellement dans le secteur du luxe où il y a un certain dress code et une sobriété à respecter.

My Foul’Art : Quelles sont vos motivations lorsque vous portez un foulard ?

Loren : Pour moi c’est uniquement dans un but d’accessoirisation. C’est une touche de fantaisie ou une façon personnelle de finaliser mon look.

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Loren : Le foulard est un accessoire qui rassemble les femmes de toutes les cultures, quelle que soit la motivation et la façon dont il est porté. Les femmes du monde entier l’utilisent. En cela, il nous rassemble et je trouve que c’est une merveilleuse idée d’aborder la diversité culturelle à travers ce symbole féminin universel.

Aussi je voudrais ajouter que la plupart du temps, il se porte près du visage et donc à mes yeux il est une pièce qui doit se choisir encore plus judicieusement que le reste, c’est à dire en fonction de sa colorimétrie pour mettre en lumière le visage. En tant que coach en image, j’amène les femmes à découvrir leur palette idéale de couleurs. Avec ce diagnostic, un foulard coloré près du visage devient plus puissant que du maquillage !

Merci pour ces confidences Loren! On vous retrouve Jeudi lors de notre cocktail de lancement, pour faire le plein de conseils… Inscription via Mail (prénom, nom, nombre de places souhaités) à contact@myfoulart.com

CONTACT

www.pepitedestyle.com/

https://www.instagram.com/soyonselegantes/

 

 

Fringadine : l’élégance parisienne au cœur de notre défilé

Chez My Foul’Art, on est fans des cols lavallière, alors vous pensez bien qu’on a complètement craqué devant les créations de la maison de prêt-à-porter Fringadine ! La marque nous fait l’honneur d’habiller nos mannequins lors du défilé de ce Jeudi 10 Novembre 2016 à la mairie du 4ème arrondissement de Paris.

C’ est entre Londres et Paris que la maison de prêt-à-porter Fringadine prend son envol.

Derrière Fringadine, il y a deux amies : Hélène la parisienne et Malika la Londonienne.  Elles réinventent le traditionnel avec une touche de poésie tout en alliant le beau et la sobriété. Elles proposent des vêtements aux tendances rétro-chic empreintes de douce nostalgie. Fringadine  est  à l’image de la femme moderne, simple et authentique.

La  philosophie de la maison est de vous offrir l’ exclusivité et la rareté pour une production en petite série.

Chaque pièce est née d’un prototype pensé, essayé et ajusté pour vous assurer une confection optimale en atelier. Fringadine a fait le choix d’une production artisanale pour veiller au meilleur suivi de la confection de sa collection. Le vestiaire Fringadine a été réalisé dans de beaux tissus au tombé impeccable pour être des plus agréables à porter. Consciente que la qualité et les conditions de travail ont un prix, la maison est soucieuse des choix de ses matières premières, très attentive au grammage de ses tissus et exigente quant aux savoir-faire et à l’ éthique de l’ atelier avec qui elle entreprend. Entre le façonnier  et Fringadine, il n’y a pas d’intermédiaire.  Elle travaille en étroite collaboration avec le fabricant  et peut ainsi  intervenir à chaque étape de la production. Nos pièces sont fabriquées à échelle humaine, en éditions limitées et ce en France.

Porter une pièce Fringadine c’est porter une pièce chérie qui respecte les codes de la simplicité et  résiste aux caprices du temps.

Les modèles Fringadine se révèlent comme des basiques indispensables à la garde-robes de la Femme de par l’élégance de leurs coupes, leur qualité et leur gamme de couleurs intemporelles. Des pièces qu’ on n’ aimerait pas oublier au fond d’une armoire. Parce que la femme n’aime pas porter des vêtements que l’on croise à tous les coins de rue, toutes nos collections sont éditées en série limitée.

RDV Jeudi 10 novembre !

Plus d’infos :

http://fringadine.com/

https://www.instagram.com/fringadine/?hl=fr

https://www.facebook.com/fringadine/

 

 

 

La blogueuse Anlya nous fait quelques confidences

my-foul-art-anlya-1Il y a un déjà, Anlya Modest Fashion faisait ses débuts sur les réseaux sociaux !

Tout a commencé lorsque la jeune femme se décide à ouvrir un compte instagram pour ….vendre des foulards !

Vivant à Londres à ce moment là,  ce compte lui permet de présenter sa collection londonienne à ses clientes françaises. Petit à petit, dans le but de  mettre en avant ses produits, elle partage ses inspirations look, ses passions, ses conseils. Les photos donnent un meilleur aperçu à ses abonnés sur la diversité des attachés de hijab, les différents styles, couleurs, motifs… Anlya partage sa passion de manière complètement spontanée.

« Les retours étaient vraiment positifs » nous confie t-elle. « Certaines filles me demandaient des conseils pour faire leur shopping, ou encore comment nouer le hijab esthétiquement … Je retiens surtout celles qui m’ont fait part de leur envie de porter le hijab car je les inspirais positivement dans ma façon de le ‘valoriser’. Et pourtant loin de moi l’idée d’en faire une promotion, ou une prescription morale. Je n’ai pas la prétention de pouvoir conseiller qui que ce soit à ce niveau-là…. »

C’est à partir de ce constat positif, qu’Anlya commence sérieusement à se concentrer sur l’univers du blogging et de la mode. Son blog s’adresse à  toutes les femmes, celles qui portent le hijab, celles que ne le portent pas, musulmanes ou non, Anlya échange ses inspirations mode avec toutes les femmes, sans discrimination d’origines ou de culture.

Et c’est sans doute cette ouverture et cette envie de partager sans frontières qui lui vaut cette reconnaissance actuelle sur les réseaux. Ses posts ont permis à certaines femmes d’être à l’aise avec leur hijab, et à d’autres femmes d’être à l’aise avec celles qui le portent!

« Mon rêve est de pouvoir exprimer le message qu’une femme peut être tout à fait en confiance avec elle-même, ses valeurs, son corps et sa féminité, quelques soit son style, et quelque soit les normes imposées par le monde de la mode et la société. »

-INTERVIEW-

my-foul-art-anlya-2

 

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Anlya : Je le porte en couvrant mes cheveux, en « hijab ». Parfois et de plus en plus, en turban.

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..)

Anlya : Oui, je suis auto entrepreneure donc plutôt libre de ma tenue , dans ma sphère privée comme professionnelle. Je porte donc le foulard au quotidien !

My Foul’Art : Quelles sont vos motivations lorsque vous portez un foulard ?

Anlya : Questions assez difficile à répondre en une phrase. Il y a plusieurs motivations et elles diffèrent selon les contextes parfois. Premièrement, ce qui me motive profondément et de façon constante c’est d’être en adéquation avec mes valeurs religieuses, en portant le foulard, j’entretiens un rapport personnel entre Dieu et moi. Ensuite, selon les contextes où je me retrouve c’est une façon d’exprimer pleinement mon identité plurielle de femme libre, française et musulmane. Enfin, en portant le foulard, je me réapproprie mon corps en le couvrant modestement tout en mettant en valeur ma part de féminité.

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Anlya : Je suis honorée de pouvoir participer à cette superbe initiative qui est très importante dans le contexte actuel en France où le Foulard fait l’objet de beaucoup de débats passionnés et irraisonnés.  Je salue le travail de l’équipe My Foul’Art et les remercie de mettre en connexion toutes ces femmes et hommes qui, malgré leurs différences culturelles , et/ ou religieuses ou de styles,  se retrouvent tous autour d’un même accessoire : le foulard !

CONTACT

http://www.modestfashion.fr/shop/

https://www.facebook.com/Anlya-Modest-Fashion-1023635194418466/

https://www.instagram.com/anlya_modestfashion/

Maison Udjuwa, le carré de soie aux inspirations Swahili

Hala Halele Gombe
Il était une fois… Maison Udjuwa

Maison Udjuwa, fondée en 2015, est une Maison de mode qui puise son inspiration dans son héritage est-africain et parisien. C’est par amour pour son pays d’origine, les Comores, archipel de 4 îles situé à l’est de l’Afrique, que naît l’envie de créer cette Maison de mode.


Udjuwa signifie « découvrir » en Swahili. Dans cette volonté de faire découvrir sa double culture, Maison Udjuwa a choisi de transposer des motifs d’inspiration est-africaines, sur le carré de soie, symbole du chic à la française.

Leurs créations sont conçues dans des matières d’exception comme la soie de Chine. Les motifs figurants sur les foulards s’inspirent et reprennent ceux du tissu « Khanga » très porté par les femmes en Afrique de l’Est, et du « Chiromani », étoffe qui habille les femmes comoriennes.

img_4283

Par ses valeurs « Authenticité, Tradition et Créativité », Maison Udjuwa prône le métissage de ses deux héritages, des traditions et de la modernité.

RDV le jeudi 10 novembre 2016 pour en découvrir plus lors de notre cocktail de lancement My Foul’art, le premier salon expo dédié au foulard dans toute sa diversité !

Entrée libre sur inscription : http://www.weezevent.com/my-foul-art

Contact : exposants@myfoulart.com // presse@myfoulart.com

 

 

http://www.udjuwa.com

https://www.instagram.com/maison_udjuwa/

https://www.facebook.com/MaisonUdjuwa/

Cocktail de lancement : My Foul’Art vous invite le 10 novembre à célébrer la diversité culturelle à travers le foulard !

myfoulart_cocktail-de-lancement

Coloré, imprimé ou unique ; en wax, en soie, en laine, en fourrure ou en pashmina ; porté en coiffe,  jeté autour du cou, sur le sac ou autour de la taille, ou parce qu’il habille avec fantaisie une simple natte… le foulard  réserve mille et une facettes !

Notre défi : C’est l’occasion d’échanger et de partir à la découverte de l’autre, créer des liens entre les différentes cultures du monde, réunir les différents styles de vie liés au foulard, et enfin, rapprocher les gens grâce à ce petit accessoire universel !

  • 17h : ouverture des portes (ateliers, exposants, débats)
  • 18h30 : présentation du concept
  • 18h45 : défilé
  • 19h : cocktail presse

Un enjeu économique, social et culturel :
• Illustrer le savoir-faire, la créativité et l’artisanat
• Donner une visibilité internationale aux acteurs de l’industrie du foulard
• Renforcer le pouvoir économique de l’accessoire
• Favoriser l’intégration des populations migrantes
• Participer à la création d’une société pluriculturelle et au dialogue des cultures
• Rassembler et créer des liens pour lutter contre les clichés
• Permettre la diversité des pratiques culturelles

Contact : presse@myfoulart.com // http://www.myfoulart.com

Ouverture au public dans la limite des places disponibles 

INSCRIPTION VIVEMENT CONSEILLÉE : https://www.weezevent.com/my-foul-art