ATELIER SANAA KAN : A la découverte des merveilleuses textures africaine

Raphia, Faso dan fani, Colicot, Bogolans, Batik et bien d’autre, cela ne vous dit peut être rien! Et pourtant, ses tissus font partis de la richesse du Continent.

Composé de coton, de feuille de palmier, de soie, aux motifs multicolores et traditionnels, une gamme large dédier aux créateurs les plus pointus, qui s’illustrent pour redorer ces emblèmes, car plus qu’une étoffe, c’est un patrimoine!

C’est porté par ces valeurs, que Diaba, crée L’atelier SANAA KAN , marque de vêtement haut de gamme modeste made in Africa,

Je souhaite collaborer avec les artisans africains afin de promouvoir leur savoir-faire et par la même occasion nos tissus qui ont une histoire qui ne demande qu’à être connue et reconnue. Diaba

Retrouvez en exclusivité les créations de L’Atelier Sanaa Kan, lors de notre défilé ce dimanche 8 Octobre au salon My Foul’Art.

 

Nora

Publicités

La mode éthique ethnique chic signée Juneshop

Ses origines

Nelly Mbonou

Juneshop est une marque de prêt-à-porter féminin créée par Nelly Mbonou en 2001. Autodidacte, cette jeune femme originaire du Cameroun commence par confectionner des sacs de plage en wax. Elle développe ses compétences et travaille ensuite des coupes de plus en plus complexes.

C’est en 2006 qu’elle ouvre la première boutique ethnique parisienne, entre le quartier touristique de Montmartre et l’avenue de Saint Ouen.  Le « Juneshop » devient alors un véritable lieu de rencontres et de créations.

Nelly Mbobou y invite des artistes « coups de coeur »afin qu’ils puissent eux aussi disposer d’un espace et d’un public pour présenter leurs créations.

Ce public est la définition même de la diversité !

Véritable melting pot, on croise autant  de bobos parisiennes, mamas africaines et BCBG.

L’évolution de Nelly Mbonou et de sa boutique Juneshop ne s’arrête pas là ! En 2010, alors qu’elle passe le concours Jeunes Créateurs elle se voit remettre le 1er prix par VLISCOproducteur historique de wax hollandais.

Son engagement éthique

Originaire du Cameroun, elle s’inspire de sa culture pour créer des tenues chics et uniques, mêlant Afrique et Occident. Elle valorise l’Ethno-Chic pour toutes les fashionistas et toutes les silhouettes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ethiques, les créations Juneshop aident à développer l’activité économique et les savoirs-faire du Cameroun. Les matières premières utilisées y sont produites. Et les collections sont réalisées dans un atelier équitable de Yaoundé.

Pour plus d’informations ou pour vous procurer des tenues Made In Juneshop, rdv avec Nelly Mbonou au salon My Foul’Art le 8 octobre prochain !

Infos pratiques
Entrée au salon : 5,99€ sur Weezevent

PARC NAUTIQUE ILE MONSIEUR

4 Rue de Saint-Cloud- 92310 SEVRES
Ligne 9 station « Pont de Sèvres » puis 5 min à pieds
Tramway 2 station « Musée de Sèvres » puis 2 min à pieds

Sinon, sur son site Internet

Eva. 

Quand une passion pousse à la création

Jeune femme de 19 ans, passionnée de mode, Aidat a su développer sa fibre artistique dès son plus jeune âge.

C’est en regardant son père confectionner ses vêtements qu’elle a eu envie de suivre ses pas. Ou plutôt, de tracer son propre chemin !

Je me suis dit, pourquoi ne pas faire la même chose que lui, mais avec plus de folie.

Dès le CM2, elle se met à imaginer, dessiner et créer des tenues en utilisant les chutes de tissus récoltés chez elle. Mais c’est à l’école qu’elle a appris a confectionner et perfectionner les vêtements.

Mon premier croquis je l’ai réalisé en CM2 pour une copine, c’était une robe longue bleue.

Ma première création c’était à l’école, une petite robe d’enfant, c’était le premier exercice qu’on nous avait donné à réaliser en seconde ; c’était la première fois que je réalisais une création de A à Z.

Aidat et la haute couture

Aidat sh logo
Aidat Sh

Aidat a maintenant son nom de marque, ses fans et followers.
Vous pouvez la suivre sur Instagram

Comme un rêve de petite fille, elle souhaite grandir et évoluer dans la haute couture, pour un jour, devenir membre permanent de la Chambre Syndicale de la Haute Couture Parisienne

Pour ça, elle a bien compris qu’il fallait s’entourer des bonnes personnes :

Je travaille avec mon associé, Azhar Moumini, qui est le premier à avoir vu du potentiel et à croire en mes créations.

DSC_0539 - Copie
Aidat et Azhar

Success story : un avenir prometteur

Ma plus grand fierté est de rendre fière ma famille, et qu’ils me soutiennent à fond.

Aidat fait déjà parler d’elle. Douée et talentueuse, ses créations sont travaillées, osées, originales.

A cette occasion, Aidat a rencontré François Durpaire, historien et écrivain spécialisé dans les questions d’éducation, de citoyenneté et de diversité culturelle aux États-Unis et en France.  Ce dernier a lui aussi vu son potentiel.
Ma plus grande réussite jusqu’à présent est le fait qu’un grand journaliste comme François Durpaire me complimente sur mon travail en me disant que j’ai du talent.

Un univers inspiré de tout, même des plus grands

Capture d’écran 2017-09-02 à 15.50.45.png
Robe Ivoire- Aidat

 

 

Parmi ses créations reconnues et récompensées on retrouve la robe Ivoire qui a été réalisée pour le concours McArthur Glen à Troyes. Ce chef d’oeuvre lui a valut la troisième place devant 247 participants.

Notre jeune créatrice s’inspire de stylistes tels qu’Olivier Rousteing, Guo Pei, ou encore Alexander McQueen.

Et, plus surprenant, de films et de personnages comme les « méchantes de telenovelas » avec la robe Patrona.

 

AIDAT tenue 01
Robe Patrona- Aidat

 

Son côté structuré nous rappelle les costumes d’époque, revisités, modernisés.

Elle joue avec la transparence et dévoile la sensualité de la femme.

Le voile noire, quant à lui, fait planer le mystère et rend plus sensuelle encore cette tenue.

Que cache-t-il ?

Une chose est sûre, il attise la curiosité.

La Patrona nous emmène dans un univers sombre et poétique.

Somptueux !

 

 

Aidat et My Foul’Art

Vous pourrez admirer quelques-unes de ses créations le 8 octobre lors du défilé.

Avec Azhar, ils espèrent vous émerveiller et vous surprendre. Mais aussi, vous faire comprendre qu’en 2017, on peut allier tradition, foulard et originalité.

Attendez-vous a un véritable show de leur part.

J’espère qu’ils sauront vous convaincre !

Eva.

Un carré pour Soi(e)

Intemporel et mythique, l’accessoire de mode indispensable, tel un tableau de peintre le mouchoir de cou révèle les talents.
L’ambitieuse Lucie a choisi cette toile pour communiquer son art.

Ode à la femme, puissante et sensuelle, elle nous emporte dans un univers où se mêlent féerie et monde sauvage.

On aime ces carrés énigmatiques, qui ajoutent à votre tenue une touche de magnifique !

Retrouvez Lucie et ses sublimes créations au salon My foul’Art le 8 Octobre sur l’île Monsieur à Sèvres!

Nora

Ohea

Ohéa nous inspire,

Parce que chacune de ses créations est réalisée avec passion !

La créatrice, Mohéna, tire ses influences des quatre coins du monde et le résultat est haut en couleur. Chaque bijoux est unique et est réalisé avec minutie pour nous apporter un look ethnique-chic d’enfer et surtout exclusif !

Un peu d’Afrique à Montmartre

Ohéa créatrice.jpg

Son aspiration pour le continent africain est telle, qu’avec trois acolytes elle créé un événement unique dans un lieu chargé d’histoire « Montmartre ». C’est là même où fut tourné l’une des scènes culte du film « Amélie Poulain », qu’une flopée d’artistes ont répondu à l’appel du collectif.
L’objectif : promouvoir l’innovation culturelle.
Design intérieur, alimentation, cosmétique, bijoux, mode et street style, douze jours rythmés par des animations, des ateliers, des échanges, pour mieux apprécier ces nouveaux talents.

 

Pour découvrir l’univers enluminé d’Ohéa Création, rendez-vous samedi 9 septembre, de 10h30 à 19h30,  à la vente privée Leeloo Paris :
69 avenue Daumesnil, Paris 12e
Métro Gare de Lyon

et le 8 Octobre prochain, au salon My Foul’Art !

Nora

 

Sophie Thouvenel, que d’hiron(nous)delle !

Jeune femme pleine de peps, Sophie Thouvenel nous fera l’honneur de défiler au salon My Foul’Art, le 8 octobre prochain à Sèvres.

Mais qui est-elle ?

Son CV en bref

source sophiet.book.fr .png

Mannequin, Ingénieur en environnement, Réalisatrice, Fondatrice et Présidente de l’association Hirondelle de l’avenir, …

Ca fait beaucoup pour une seule personne me direz-vous.

Mais sa motivation est sans pareille.

Femme empathique, elle oeuvre pour faire de demain un monde meilleur.

Très touchée par la cause africaine, elle vient en aide à la population béninoise à travers son association Hirondelle de l’Avenir. Mais aussi, en dénonçant des situations par le biais de documentaires.

Le prochain portera sur les femmes enceintes d’origine africaine en grande situation de précarité à l’hôpital Lariboisière.

Et parce qu’elle n’en fait jamais assez, avec son associée Amélie, elle a fondé une agence de production audiovisuelle spécialisée en conseil en image et stratégie événementielle dans le domaine de la mode et des médias : Photocall Agency

source sophiet.book.fr  3.png
Amélie et Sophie

Et dire que les journées ne font que 24h !

On encourage Sophie et on lui donne rdv le 8 octobre au salon My Foul’Art pour échanger avec elle sur ses projets !

Eva.

 

 

Lesso, so fancy !

Quand la tradition perdure

Parce qu’il fait parti des tissus traditionnels les moins exploités et parce qu’elle voulait rendre hommage à sa culture Comorienne, la Fondatrice de Vaya Lesso a décidé de créer des vêtements tendances mélangeant modernité et tradition.
Elle souhaite montrer que l’on peut porter un lesso tout en étant tendance et dans l’air du temps.

La mode ethnique gagne du terrain

Dans ses créations, le lesso apparaît par petites touches ou compose la totalité de la tenue. Mais la coupe et le style du vêtement permettent à chacun de le porter au quotidien. Hommes ou femmes.

Vaya Lesso touche ses cibles en plein coeur. Tout est beau et de qualité.
Il est difficile de ne pas craquer sur ses créations design et colorées.

Vaya lesso3.png
Vaya Lesso – Jupe longue taille haute Wouzade verte
Vaya lesso4.png
Vaya Lesso – Robe Ouzouri Wa Lewo
Vaya lesso7.png
Vaya Lesso – Bomber Says’z
Vaya lesso6.png
Vaya Lesso – Noeud papillon Nar’Onane
Vaya lesso 2.png
Vaya Lesso – Gilet Twamaya

Quels sens ?

En plus de nous en mettre plein la vue, Vaya Lesso, en collaboration avec le charmant Says’z, nous en met plein les oreilles.
Dans le clip Umani, on retrouve quelques-unes de ses créations.
Regardez et écoutez, vos sens en éveils…

 

Vaya Lesso sera présente au salon My Foul’Art le 8 octobre à Sèvres. Elle exposera et mettra en vente quelques tenues.
Rien de mieux pour vous faire une idée de ce que j’avance et vérifier par vous même la beauté des tissus, la qualité et la coupe parfaite des vêtements.

Vous pouvez aussi retrouver ses créations dans deux boutiques :
OWL Paris (38 Rue Caulaincourt – 75018 Paris)
Chewo Couture (19 Rue Courteissade – 13100 Aix-en-Provence)

Comme elle est multitâche, c’est aussi elle qui habillera les mannequins du défilé My Foul’Art.

D’ailleurs, nous recherchons actuellement les chanceux et chanceuses qui auront l’honneur de porter et sublimer ses créations :

Hommes et femmes de type eurasien et caucasien, envoyez votre candidature à droledefichu@gmail.com pour un casting dimanche 27 août (Montreuil)

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte

Pour suivre les actualités de Vaya Lesso, c’est par ici : Site web, Facebook, Twitter

Eva.

Comme un parfum de bien-être

Connaissez-vous les bienfaits des Fleurs de Bach ?

On dit d’elles qu’elles nous aident à éliminer les tensions, à dépasser nos peurs, nos doutes et nos angoisses, à surmonter les états d’esprits négatifs, …

Elles faciliteraient la communication et nous aideraient à retrouver la pleine possession de nos moyens.

Alors pourquoi nous en passer ?! Je vous le demande !

spray-recharge-fleurs-de-bach.jpg
Spray Fleurs de Bach – Emotis

Géraldine Matthey, totalement convaincue de l’efficacité des Fleurs de Bach a imaginé une fusion entre le textile et la thérapie florale. Et après des mois de recherche en laboratoire, son bébé est né : Emotis, l’Emotion Textile.

Les Fleurs de Bach, micro-encapsulées puis appliquées sur le textile, libèrent tous leurs bienfaits au contact de la peau de celui qui l’utilise.

– C’est magique ! *

– Non, c’est scientifique ! *

Et pour prolonger cette sensation de bien-être, elle mise sur des textiles doux, confortables et de qualité comme la soie, le cachemire, la laine, le lin et le coton.

Ca donne envie de s’envelopper d’une grande étole parfumée et de se laisser porter par les effluves de cet élixir anti-stress, un peu comme dans une pub Cajoline… quoi que cette fois-ci, c’est réalisable.

Vous pouvez vous offrir des étoles, des carrées de soie, ou des twilly aux Fleurs de Bach.

etole-cachemire-senso-gold.jpg
Etole Cachemire Senso Gold – Emotis
twilly-soie-senso-celadon.jpg
Twilly Soie Senso Celadon – Emotis

Plusieurs modèles existent et beaucoup sont d’inspiration asiatique.

– Un lien avec le Feng Shui ? *

– C’est possible*

D’ailleurs Géraldine Matthey étend sa gamme jusqu’à la décoration de votre intérieur.

coussin-lin-geisha-gold.jpg
Coussin Lin Geisha Gold – Emotis

CONTACT

Emotis

Facebook

*Je tiens à préciser que ces dialogues sont en fait des monologues 😀

Eva

My Xmas : Idées cadeaux à J-2

En tant que spécialiste de la procrastination, vous êtes actuellement à la recherche d’idées cadeaux  pour Noël.

Pour vous éviter de parcourir des centaines de rayons colorés à J-2, je vous propose de vous rendre dès maintenant à Bastille, dans une boutique éphémère installée au 24 rue de Lappe : WAX THAT XMAS, jusqu’au 24 décembre.

Vous y trouverez de beaux foulards de qualité signés PallAya.

Et si vous avez des questions sur l’attaché de foulard, besoin de conseils, ou simplement envie de crier votre amour pour ces beaux tissus, Stéfy, co-créatrice de la marque PallAya sera à votre écoute.

PallAya.jpg
Foulard by PallAya

Et pour celles qui préfèrent faire les courses confortablement installées au fond d’un canapé, tasse de chocolat chaud à la main, et plaid sur les genoux : Indira de Paris !

Elle propose des turbans « pour les nulles » qui comme moi ne savent pas nouer joliment leur foulard.

6 styles sont proposés et tous sont « Fait en France » (traduction de « Made in France » pour les chauvins. Oui car nous pouvons en être fiers !) :

  • Le turban flexible : L’Africaine
  • Le turban à scratch : L’Indienne
  • Le demi-turban : La Californienne
  • Le turban locks : La Jamaïcaine
  • Le turban fluide : L’Egyptienne
  • Le headband : La Londonienne

Après ce tour du monde, je vous fais part de ma sélection mais sincèrement, vous trouverez facilement votre bonheur sur le site :

turban-facile-wax-africain-rose.jpg.png
Demi turban La Californienne – Indira de Paris
turban-magique-flexible-facile-africain-moutarde.jpg.png
Turban flexible L’Africaine – Indira de Paris

Profitez de l’offre en cours pour vos emplettes de Noël :

Coffrets « Turban Lover » : de 2 à 4 turbans au choix avec des remises exceptionnelles

a27486fb47637821728d2973f3105db7ce05586b_promo noel fr.png
Offre limitée – Indira de Paris

Sinon, vous pouvez aussi aller en boutique à l’adresse suivante :

11 rue des moines , 17ème arrondissement (métro Brochant, ligne 13)

Bon shopping !

Eva

CONTACT

PallAya

Indira de Paris

Asma Farès, elle compte parmi les blogueuses plus populaires en France !

Avec un palmarès aussi impressionnant…

Chaine Youtube : 190 000 abonnés

Page Instagram : 70 000 abonnés

Page Facebook : 73 000 abonnés

…vous comprendrez qu’on a crié de joie lorsque Asma Farès a accepté le rôle d’ambassadrice pour la soirée de lancement My Foul’Art.

Asma a débuté l’aventure youtube et son blog asmamakeup.com en février 2012 , d’abord pour partager ses connaissances dans le domaine de la beauté et aussi parce qu’ à cette époque il n’y avait pas de youtubeuse française voilée.

Marseillaise au grand cœur, elle compte parmi les blogueuses plus populaires en France !

Si vous visionnez l’une de ses vidéos, vous serez forcément séduit par son professionnalisme, son univers, sa personnalité pétillante, sa générosité, sa gentillesse, son soutien à diverses causes.

Loin des étiquettes que certains aimeraient bien lui coller, avant son voile, c’est aussi une femme active, aux multiples casquettes : maquilleuse pro, esthéticienne de métier (diplômée), blogueuse, youtubeuse… Rien que ça !

Toujours disponible pour ses fans, entre astuces beauté, lifestyle et conseils persos, elle est soutenue par de nombreuses femmes qui se voient en elle. Asma parle de tout sans tabou, à cœur ouvert, elle essaie de faire changer les mentalités. Demain, elle sera parmi nous lors d’un meet&greet, et ce sera l’occasion pour vous de la rencontrer !

-INTERVIEW-

unnamed

My Foul’Art : De quelle manière portez-vous votre foulard ou écharpe ?

Je porte mon hijab de plusieurs façons, j’essaie au maximum qu’il suive les règles de ma religion, tout en étant chic !

My Foul’Art : Portez-vous le foulard dans toutes sphères de votre vie quotidienne (familiale, amicale, professionnelle…..) ?

Je porte le foulard quand je filme mes vidéos, quand je sors entre copines et je l’enlève quand je suis en famille.

My Foul’Art :  Quelles sont vos motivations lorsque vous portez un foulard ?

Mes motivations sont d’abord religieuses et ensuite par coquetterie 🙂

My Foul’Art : Mot de la fin en tant qu’ambassadrice de l’événement « My Foul’Art »

Chaque foulard raconte une histoire unique. Il est pour moi et pour beaucoup de femmes une liberté.

CONTACT

https://www.youtube.com/user/AsmaMakeUp

https://www.instagram.com/asmafares

https://fr-fr.facebook.com/asmakeyouup/